Menu
OK

Rhizarthrose

 

Qu'est-ce que l'arthrose ?

 

L'arthrose est l'usure chronique du cartilage de l'articulation accompagnée d'un déséquilibre entre la production et la dégradation des cellules osseuses. L'arthrose est un phénomène complexe faisant intervenir des facteurs physiques et métaboliques. Dans une articulation, le cartilage recouvre l'extrémité des os et participe à la mobilité articulaire avec un minimum de frottements. Les cellules sont remplacées au même rythme qu'elles sont détruites. L'articulation conserve ainsi toutes ses capacités de mobilité. Lorsque le remplacement des cellules est plus lent que leur disparition, et/ou que les contraintes physiques (chocs, frottements répétés) sont trop importantes, l'équilibre métabolique de l'articulation se dérègle. L'usure du cartilage débute alors par des fissures qui se creusent peu à peu jusqu'á la formation de véritables trous (ulcérations). L'os peut se retrouver par endroit complètement à nu et les surfaces osseuses rentrent en contact direct.

 

Conséquences

 

Le phénomène a tendance à s'auto-amplifier. Il aboutit à la limitation douloureuse de la mobilité articulaire : l'articulation est de plus en plus raide. La douleur arthrosique se réveille à l'utilisation de l'articulation et se calme avec le repos. Certaines formes inflammatoires sont toutefois également douloureuses la nuit. L'arthrose peut toucher toutes les articulations du corps, mais plus souvent les genoux, les mains, la colonne vertébrale et les hanches. Elle est favorisée par des facteurs physiques, l'hérédité, l'âge ou l'obésité.

 

Qu'est-ce que la rhizarthrose ?

 

La rhizarthrose est l'usure chronique du cartilage de l'articulation à la base du pouce. Elle se localise au niveau de l'articulation trapézo-métacarpienne. Elle apparaît le plus souvent chez la femme après 50 ans. Elle débute le plus souvent par la main dominante (par exemple la main droite pour un droitier) mais les deux mains peuvent aussi être touchées. L'évolution par crises aboutit progressivement à l'enraidissement et à la déformation du pouce en " adductus " et plus rarement " en Z ". Il devient peu à peu impossible de saisir un objet entre le pouce et l'index ou les autres doigts. Les facteurs génétiques, la ménopause ou la répétition de certains gestes semblent favoriser son apparition. Elle est aussi appelée " arthrose trapézo-métacarpienne ".

 

Traitement orthopédique

 

La solution orthopédique remplit deux objectifs : diminuer la douleur et éviter la perte de l’amplitude articulaire (ouverture du pouce). L’immobilisation nocturne par une orthèse de poignet-pouce de série ou thermoformée sur-mesure diminue les tensions musculaires et calme les douleurs. Si les douleurs ne sont pas calmées, elles auront tendance à augmenter peu à peu, ce qui est le reflet d’une accélération du phénomène inflammatoire à l’origine de la détérioration articulaire. La nuit, l’orthèse maintient le pouce dans une position d’écartement, préservant ainsi l’amplitude articulaire (éviter le pouce en adductus). Ceci permet de conserver une utilisation normale du pouce la journée. En cas d’atteinte plus avancée, des orthèses fonctionnelles dégageant le poignet peuvent être portées la journée.

 

Cliquez ici pour voir les solutions Gibaud POUR LE TRAITEMENT DE LA RHIZARTHROSE

 

 

 

Nous contacter ?

Tél : 04 77 91 30 30 - Fax : 04 77 79 62 66

73, rue de la Tour BP 78 - 42002 Saint Etienne Cedex 1 France